Retour

Écologie : accélérer la transition

Plan Climat

L'évaluation à mi-parcours du Plan Climat, adopté en 2018 pour 6 ans, a montré la nécessité d’accélérer l’effort engagé sur 2 points : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation énergétique du territoire. Pour atteindre les objectifs fixés pour 2023, le conseil métropolitain du 20 octobre 2022 a dopé le Plan Climat : certaines actions déjà présentes dans le programme sont amplifiées et de nouvelles mesures prises.

L’évaluation à mi-parcours du Plan Climat Air Energie Territorial (2018-2023) a montré la nécessité d’accélérer les efforts pour réussir la transition énergétique. Pour rappel : l’objectif est de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre (responsables du réchauffement climatique) et de 20% la consommation énergétique du territoire en déployant les énergies renouvelables à l’horizon 2030.

Agir en priorité sur le transport et le bâtiment

Les déplacements des personnes et des marchandises, avec la rénovation des bâtiments, forment le socle des priorités. 

Organisation de la logistique du dernier kilomètre avec la plateforme Fondeyre, ouverture du téléphérique Téléo, développement des bus rapides Linéo, développement du covoiturage, mise en place de la Zone à Faibles Emissions (ZFE-m), un plan vélo ambitieux à l’échelle de l’agglomération, des aides à la transition énergétique, une Maison de l’énergie qui rencontre un grand succès : de nombreuses actions ont déjà permis d'accélérer la transition.

Pour aller encore plus loin, de nouvelles mesures viennent d'être votées avec deux cibles principales : la mobilité et le bâti.

On retiendra :

  • L'installation d'ici fin 2023 de 600 bornes de recharge électriques sur le territoire
  • Un fonds de 10 millions d'euros pour financer les projets des communes de rénovation énergétique de leurs bâtiments
  • L’augmentation de l’offre de vélos en libre service
  • Le soutien au covoiturage
  • L’amplification des énergies renouvelables : photovoltaïque, géothermie, récupération de la chaleur générée, développement de l'hydrogène, avec notamment un nouveau réseau de chaleur à Matabiau quai d’Oc
  • Un fonds pour aider les particuliers à installer des appareils de chauffage au bois récents et performants

Un effort de la société civile

Développement de conciergerie sur les zones d'activités, création d'un fonds de compensation carbone d’entreprises, des restos zéros déchet, des logements rénovés, etc. : si la Métropole donne l'impulsion par son exemplarité, la mobilisation de tous, association, entreprises, habitants, est nécessaire.

Objectif : participer à l’effort collectif pour atteindre -40 % sur les émissions de gaz à effet de serre à horizon 2030 par rapport à 2008 et -26% de la consommation énergétique par rapport à 2016.