Le compostage

Courriel : compostage@toulouse-metropole.fr

Découvrez les différentes solutions pour réaliser votre compostage et jardiner au naturel. Toulouse Métropole vous accompagne dans cette démarche pour vous aider à réduire vos déchets.

Composter, c'est facile !

Plus d'infos ?

Courriel : compostage@toulouse-metropole.fr

Environ 30 % de déchets organiques : épluchures, fruits et légumes abîmés, restes de repas… se retrouvent dans les ordures ménagères. Mélangés aux autres déchets, ils sont transportés et brûlés par incinération alors qu'ils pourraient être facilement compostés.
Le compostage est un excellent moyen de réduire ses déchets à la source, tout en produisant un bon fertilisant pour le jardin. 

Toulouse Métropole propose aux habitants qui disposent d'un jardin de s'équiper d'un composteur domestique et de leur transmettre un savoir-faire. 

Trois modèles de composteurs en bois sont proposés contre une participation financière :

  • 15 euros pour le petit modèle de 300l ou 400l
  • 25 euros pour le grand modèle de 600l

À noter que ces composteurs sont destinés à être installés dans des jardins. Ils ne sont pas adaptés à des balcons d'appartement.

Les dates et lieux de distribution* programmés en cette fin d’année (et accessibles quelque soit votre lieu de résidence) :

  • 16 novembre à L’Union 
  • 26 novembre à Villeneuve-Tolosane
  • 30 novembre à Balma
  • 10 décembre à Toulouse 

*Les distributions sont organisées sous forme de « drive » - seuls sont distribués les composteurs réservés et réglés au préalable. Lors du retrait du composteur, les acquéreurs sont invités à participer à une session d’information pratique au compostage.
 

Toulouse Métropole propose également aux personnes qui habitent en immeuble et qui disposent d'espaces verts sur le domaine privé la mise en place, le suivi et l'accompagnement de composteurs collectifs en pied d'immeuble.

Le compostage en pied d'immeuble, c'est quoi ?

Des composteurs sont installés sur un emplacement en pied d'immeuble afin que chaque résident puisse y déposer ses déchets de cuisine. Ils sont gérés directement par les habitants volontaires de l'immeuble avec l'aide des référents également résidents dans l'immeuble.

Toulouse Métropole les accompagne, en amont, pour bien préparer l'installation. Puis, sur une année, pour le suivi du compostage en vue de favoriser l'autonomie du projet.

Mélangés aux végétaux de jardin, les déchets de cuisine se compostent facilement et peuvent être transformés et utilisés comme amendement et fertilisant pour les plantes en balconnières ou les espaces verts communs.

Quels sont les prérequis pour bénéficier d'un accompagnement ?

  • un projet d'installation de composteur collectif porté par des résidents qui en assureront la gestion
  • disposer, sur place, d'un potentiel de végétaux de jardin (broyat, feuilles mortes, petites branches…) qui constituent les matières structurantes, indispensables en complément des déchets de cuisine
  • recenser à minima 10 foyers participants
  • identifier deux référents (2 jusqu'à 20 foyers participants puis un de plus par tranche de 10 foyers supplémentaires), en tant que coordinateurs de la gestion globale et interlocuteurs de Toulouse Métropole
  • Un à deux référents par site en fonction du nombre de participants devra/devront s'engager à suivre la formation d'initiation et de référent de site
  • le composteur doit pouvoir être installé sur le domaine privé et disposer d'un espace suffisant en pleine terre (5 m²)
  • le projet doit avoir l'accord du gestionnaire de la résidence : syndic, bailleur, propriétaire, association de locataires…
  • s'engager à utiliser le compost produit sur place.

Le rôle des référents pour la réussite des projets

Les référents sont les intermédiaires entre leurs voisins et Toulouse Métropole. Il est recommandé de former une équipe de référents pour garantir, sur la durée, la dynamique du projet. Cette équipe pourra :

  • assurer une surveillance du processus et de la qualité du compost, informer, impliquer,
  • participer aux étapes techniques du suivi (brassage, humidification…),
  • créer de la convivialité autour de cette opération.

Des rencontres sont proposées par Toulouse Métropole dans le cadre d'un réseau de référents sur le territoire.

Les jardins publics expérimentent le compostage. Les sites de compostage en jardins publics sont gérés par des collectifs d'habitants selon un mode participatif (brassages des composts, diffusion des consignes, gestion des inscriptions… ). Ils ne sont  pas en accès libre et nécessitent une pré-inscription auprès du collectif. Toulouse Métropole apporte un soutien  logistique, technique et de formation.

Vous souhaitez participer à la mise en place d'un projet de compostage collectif en jardin public dans votre quartier ? Il suffit de remplir le formulaire de demande ci-dessous qui présente les prérequis au lancement d'un site et les modalités d'accompagnement.

 

Le déploiement de sites de compostage est progressif et ne peut concerner qu'un nombre limité de jardins. En complément, de nouvelles solutions de tri à la source des déchets alimentaires seront étudiées dans le cadre d'opérations pilotes d'ici 2025 (échéance portée par loi de transition énergétique pour la croissance verte).

Aujourd'hui, plusieurs collectifs d'habitants métropolitains se sont lancés dans l'aventure :

  • Toulouse : parc des 7 deniers, jardin du Grand-Rond, jardin Royal, jardin Niel- St-Agne, jardin Michelet-Bonnefoy, jardin des Plantes, jardin Raymond VI, jardin du Castelet, jardin du Pech, square du Bazacle et place Saint-Aubin, jardin des Fontaines, jardin du Pays d’Oc, parc de la Boisseraie, parc du Petit Prince, Guilhemery place Pinel, Compans Caffarelli, jardin Pierre Larousse.
  • Blagnac : l'Eco-quartier d'Andromède, le square de l'Hôtel de Ville, le quartier Berry. 
  • Tournefeuille : le quartier des Quéfets.
  • Colomiers : le square Firmin Pons.

Projets à venir (courant automne 2022) : Faubourg Bonnefoy, Fontaine-Lestang, Rangueil.

Plus d'infos par mail à compostage@toulouse-metropole.fr

Des solutions et des alternatives existent pour réduire l'utilisation de produits dangereux : phytosanitaires, pesticides… Retrouvez des alternatives écologiques et naturelles pour votre jardin dans le guide de l'ADEME : "le compostage et le paillage".

Déchets de jardin, n'en jetez plus !