Retour

Réutiliser les eaux usées : un enjeu majeur

Eau

Nettoyage des berges de la Garonne

Dans un contexte de raréfaction de la ressource en eau, Toulouse Métropole accentue ses actions pour économiser l’eau avec le projet d’eau recyclée, Val'Réu

Toulouse Métropole fait figure de pionnière au niveau national avec le lancement de son projet Val'Réu. Les eaux usées traitées de la station d’épuration de Toulouse-Ginestous-Garonne qui repartent habituellement vers la Garonne, seront réutilisées, après traitement, pour nettoyer la voirie, arroser les espaces verts, etc.

Repenser les usages des eaux usées

Plusieurs expérimentations sont menées afin de tester la qualité de l'eau traitée et de pérenniser sa réutilisation.

  • D'abord, une station-service est en cours de construction. Elle alimentera en eau des camions-citernes destinés à l’arrosage des jardins et espaces verts et au nettoyage de la voirie et des canalisations d’assainissement.
  • Ensuite, des essais d’arrosage se déroulent actuellement sur des parcelles tests de gazons du stade Ernest-Wallon, avec le Stade Toulousain.
  • D'autres études sont menées pour tester le lavage des rames du futur métro de la ligne C dans le garage-atelier de Daturas ou l'utilisation de cette eau pour les sanitaires, avec universités toulousaines.

C'est la qualité de l'eau obtenue lors de ces expérimentations qui déterminera les multiusages possibles de cette ressource.

Traiter les eaux usées pour leur recyclage

Une partie (actuellement 1 à 2%) des eaux usées traitées par la station d'épuration est envoyée vers une nouvelle unité qui affine leur traitement grâce à un procédé innovant.

Une membrane d’ultrafiltration dénommée Neophil® permet d'éviter les traitements chimiques - en filtrant uniquement l'eau et les sels minéraux - et de réduire les coûts de production.
Elle a été développée par la société Polymem installée en périphérie toulousaine et spécialisée dans la fabrication des membranes fibres creuses pour le traitement de l’eau et des fluides.

Pousser plus loin l'affinage pour développer les usages - Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole

La réutilisation des eaux usées permet de recycler l’eau traitée et de limiter la consommation d’eau potable. Elle est strictement encadrée pour exclure tout risque sanitaire. L'élargissement de son usage a été rendu possible par la loi dite AGEC du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.


En chiffres

  • - 1% : taux de recyclage actuel des eaux en France
  • 10 % : objectif national d’ici 2030

Toulouse Métropole compte : 

  • 17 stations d'épuration
  • 3 stations d'eau potable

Date de mise à jour :