Retour

Plan Guide du projet urbain toulousain

Toulouse, ville rose, ville verte

Un Plan Guide construit autour de 5 objectifs

Présenté le 11 mars 2019, le Plan Guide est la traduction cartographiée des résolutions présentées dans le Manifeste. Ce document d’urbanisme émet des propositions pour l’ensemble du territoire de la ville Toulouse.

Il sera complété par les Cahiers toulousains qui traduiront concrètement les principes du Plan Guide par secteurs, quartiers, rues et seront plus particulièrement destinés aux acteurs de l'urbanisme.

Toulouse ville rose, ville verte

Vue du ciel, le rose et le vert caractérisent la ville : ce sont les deux piliers de l'identité toulousaine. La couleur rose est le symbole du patrimoine bâti de Toulouse et notamment sa brique et la couleur verte est, non seulement une réalité avec le riche patrimoine naturel (espace verts publics, jardins privés) mais c'est aussi un défi à relever demain pour le préserver, le valoriser et l'étendre afin de renforcer la qualité de vie des habitants.

Le Projet urbain toulousain veut donc promouvoir Toulouse en tant que ville verte autant qu'il défend l'identité rose de Toulouse. Le Plan Guide est construit sur ces deux piliers et autour de cinq objectifs.

1. Environnement : développer la nature en ville

Pour relever le défi climatique, le projet urbain entend bien favoriser la nature en ville. Les végétaux luttent contre le réchauffement des villes, perméabilisent les sols, combattent la pollution... L’enjeu majeur ? Valoriser cinq grands parcs qui longent les cours d’eaux : la Garonne, l’Hers, le Touch, la Margelle et les canaux (Midi, Brienne et latéral).
Objectifs: embellir les berges, faciliter les déplacements doux, développer les masses boisées...
Autre priorité ? Conforter les liaisons vertes qui relient les espaces de nature et permettent la circulation de la biodiversité. Enfin, à l’échelle des quartiers, il s’agit de multiplier squares, parcs publics et jardins cultivés (partagés, potagers, familiaux, fleuris...) et d’encourager la création de jardins privés au sein des nouveaux projets.

2. Convivialité : soigner l'espace public

L’idée ? Équilibrer l’offre de services, équipements, commerces, moyens de déplacements, lieux de loisirs. Le projet urbain prévoit de poursuivre la rénovation du cœur historique, d’en améliorer l’accès, de l’étendre jusqu’aux faubourgs, de développer son activité commerciale.
Hors centre-ville, les sites emblématiques qui rayonnent à l’échelle métropolitaine (la Cité de l’espace, les universités, l’Oncopole, Toulouse Aerospace à Montaudran, Purpan...) accueilleront davantage d’équipements de proximité. Les cœurs de quartiers se développeront pour plus de convivialité et une meilleure qualité de vie.

3. Mobilité : faciliter les déplacements

Du déplacement domicile-travail à la course de proximité en passant par l’itinéraire occasionnel, le projet urbain toulousain entend satisfaire l’ensemble des besoins. Il s’articule avec le Projet mobilités 2020-2025-2030 qui vise un développement harmonieux et efficace des infrastructures de transports sur le territoire. Renforcer l’offre de transports en commun et le réseau routier, coordonner déplacements et développement urbain, accroître l’intermodalité, organiser les faubourgs, favoriser la marche à pied et le vélo... De quoi permettre à tous les habitants de composer des parcours à la carte, selon leurs besoins.

4. Activité : accompagner l’économie

Trois grands leviers urbains ont été identifiés pour aider l’économie toulousaine. Il s’agit d’améliorer l’offre de services et de transports utile aux sites d’excellence qui rayonnent à l’international et dynamisent l’économie locale (aéronautique, spatial, médical, robotique, numérique, intelligence artificielle...). Les zones d’activités vieillissantes méritent d’être renouvelées pour accueillir des projets innovants moins consommateurs d'espace et mieux intégrés dans leur environnement. Enfin, commerces et services de proximité seront consolidés sur l’ensemble de Toulouse.

5. Formes urbaines : valoriser le patrimoine

Du cœur historique aux différents quartiers qui composent la ville, le Projet urbain organise la protection et la valorisation du patrimoine toulousain dans sa diversité. Monuments historiques, hôtels particuliers, berges de la Garonne... Autant de lieux touristiques à sauvegarder et valoriser. Sur d’autres sites en devenir, la Collectivité assume l’audace architecturale (Piste des Géants, Tour d’Occitanie, Île du Ramier...) Dans les faubourgs et les quartiers, l’objectif est d’atteindre une densité modérée tout en respectant l’identité de chacun. Enfin, les nouveaux projets immobiliers ne seront autorisés que s’ils répondent à plusieurs critères (qualité architecturale, environnementale, paysagère et d’usage).

Un Projet urbain élaboré en 3 étapes

Ce Projet urbain se construit dans une démarche en trois temps, chaque étape donnant lieu à une publication.

Le Plan Guide constitue la 2e étape de cette démarche. La 1ère était le Manifeste pour un projet urbain. Les Cahiers toulousains (prochainement disponibles) clôtureront cette démarche.