Groupe Métropole, Écologiste, Solidaire et Citoyenne

La loi de février 2002 concernant la démocratie de proximité prévoit la publication des expressions politiques dans les supports de la collectivité, en l’occurrence le magazine TIM et reprise sur cette page. Les textes publiés dans ces pages n'engagent que leurs auteurs.

Tribune parue dans le magazine TIM#20 - automne 2022

Canicule + béton : on cuit à Toulouse Métropole !

L’été fut particulièrement rude dans notre agglomération : 22 journées où la température a dépassé les 36° ! Le dérèglement climatique frappe de plein fouet, et il est désormais urgent d’adapter nos villes pour survivre à cette chaleur.

S’adapter, c’est prendre des mesures radicales pour préserver les zones de fraicheurs et cesser les projets tout béton, invivables en été. Le quartier de Montaudran est l’exemple de ce qu’il ne faut plus faire : flambant neuf et intégralement bétonné, il est déjà obsolète car non adapté à notre nouveau climat. 

Outre la végétalisation intensive et la préservation des îlots de fraîcheur, de nombreuses pistes pour rafraîchir les bâtiments et les rues doivent être étudiées : mobilier urbain ombragé, peintures techniques limitant la captation de chaleur, etc.

La question du dérèglement climatique n’est pas nouvelle. Or, nous constatons qu’après 8 ans aux manettes, Jean-Luc Moudenc et son équipe n’ont rien mis en place pour adapter nos villes à la chaleur. 
Comment justifient-ils :
- Les fermetures des bases de loisirs alors que le problème des algues est connu depuis des années ? 
- La multiplication des places bétonnées infréquentables sous 35° ? 
- La destruction d’espaces naturels qui se poursuit alors que le Plan local d’urbanisme a été annulé par la justice sur cette base ? 
Jean-Luc Moudenc s’entête dans un urbanisme obsolète, au risque de rendre notre agglomération inhabitable.

I. Hardy et T. Karmann, co-présidents et les élus du groupe Métropole écologiste et citoyenne pour des territoires solidaires.