Groupe Aimer Toulouse

La loi de février 2002 concernant la démocratie de proximité prévoit la publication des expressions politiques dans les supports de la collectivité, en l’occurrence le magazine A Toulouse et reprise sur cette page. Les textes publiés dans ces pages n'engagent que leurs auteurs.

Tribune parue dans le magazine A Toulouse #104 / Mars 24

GROUPE AIMER TOULOUSE

Nous continuons à faciliter la vie des Toulousaines et des Toulousains !

Les chiffres du dernier recensement de l’INSEE viennent confirmer la forte dynamique de notre ville. En effet, Toulouse continue à se développer, essentiellement par le nombre de naissances. Toutefois, nous ne voulons pas que cette croissance se fasse à tout prix ou à n’importe quel prix.

En présence de ce développement démographique et économique, qui contredit les partisans du déclin, nous multiplions les réalisations pour faciliter les déplacements, rendre vos vies + agréables et défendre l’ordre et la sécurité.

Les travaux de la ligne C du métro ont démarré depuis déjà 15 mois, et cette nouvelle ligne a été certifiée Haute Qualité Environnementale en fin d’année dernière. Nous poursuivons le déploiement des itinéraires cyclables et, à l’automne, Vélo Toulouse entrera dans une nouvelle dynamique avec l’augmentation de 50 % du nombre de stations, tandis que la moitié du parc sera équipée de vélos électriques.

Par ailleurs, nous poursuivons les plantations dans le cadre du plan 100 000 arbres. À ce jour, 50 000 arbres sont plantés, soit la moitié de notre objectif initial. Les deux passerelles reliant les quartiers des deux rives de la Garonne à l’île du Ramier vont être livrées et offriront la part belle aux cyclistes et aux piétons qui pourront profiter du futur poumon vert de Toulouse. Enfin, après une 1ère expérimentation et une consultation citoyenne d’ampleur, le pont Saint-Pierre sera rendu aux piétons durant les 4 mois de la période estivale puis réaménagé pour favoriser les mobilités douces. Pour + de sécurité, les patrouilles de la Police Municipale sont en nette augmentation (12 000 en 2023) et le nouveau commissariat rend plus efficace le travail de nos forces de l’ordre.

Comme vous pouvez le constater, Toulouse bouge, Toulouse avance ! Ce qui n’est visiblement pas au goût de l’Opposition Municipale qui poursuit son activité favorite : la critique grossière et systématique. Ils se sont positionnés contre la ligne C du métro, contre les grands projets d’urbanisme, contre la croissance démographique, CONTRE TOUT ! Une seule nouveauté dans leur catalogue de l’outrance : leur soutien affiché aux activistes du climat qui prônent la désobéissance civile.

Toulouse, une ville riche de culture accessible à tous, et partout.

Notre Majorité a toujours prôné une culture diversifiée et ouverte. Hier, aujourd’hui et demain, Toulouse demeure la ville de la musique populaire.

Nous aurons ainsi le plaisir de célébrer Claude Nougaro tout au long de l'année, lui rendant hommage pour les vingt ans de son décès. Nous continuons à soutenir les artistes toulousains, véritables ambassadeurs du « Vivre à Toulouse ». Cela se concrétisera, par exemple, par la mise à disposition du Stadium à Bigflo et Oli pour deux grands concerts.

Par ailleurs, notre ville a été distinguée mondialement par le label « Ville des musiques » de l’UNESCO. N’en déplaise à l’Opposition, targuant d’élitiste le soutien sans failles que nous apportons à l'Orchestre National du Capitole, ce succès international est certainement lié à ce trésor reconnu de notre cité. À partir de septembre prochain, il sera dirigé par le jeune prodige de vingt-trois ans, Tarmo Peltokoski. Pour nous, l’éducation culturelle des plus jeunes passe plus par des projets ambitieux que par un nivellement par le bas de nos politiques culturelles.

Parce que la culture, ce n’est pas que la musique, mais aussi le patrimoine, après avoir donné à la Basilique Saint-Sernin l’environnement qu’elle méritait, 2024 verra l’achèvement de la rénovation de la façade de l’entrée principale et la création d’un vitrail contemporain pour la grande rosace. La démarche qui guide l’ensemble de nos actions est simple : nous nous devons de préparer l’avenir, sans insulter le passé.

Enfin, parce que nous aspirons à ce que la culture soit au plus près des habitantes et habitants de Toulouse, et que nous avons la chance de posséder un décor majestueux au coeur de notre ville, Toulouse sera à nouveau le théâtre du grand rendez-vous de l’Opéra urbain, avec le retour du Minotaure. Ce spectacle gratuit, « Made in Toulouse », qui avait attiré plus de 900 000 personnes pour sa première édition, va encore séduire les petits comme les grands.

Les élus de la Majorité municipale "Aimer Toulouse"

Date de mise à jour :